The Crooked Web 1955


CineScope
La Note CineScope 5/10
Ajoutez votre note:



Avis : Série B qui avait un scénario potentiellement intéressant mais qui est gâchée par la seconde partie et une fin abrupte.

On retrouve dans ce scénario un côté post-guerre (assez rare au milieu des années 1950 et correspondant plus aux années 1940 avec des films comme La maison de la 92e rue, Berlin Express ou 13 Rue Madeleine).
Passée la première partie qui offre des vues assez agréables en noir et blanc avec quelques extérieurs pertinents, le scénario perd en cohérence.

Le trio d'acteurs est assez convaincant. Mari Blanchard est plus mature dans ce rôle que dans certains westerns Universal.

Nathan Juran entamait avec ce film un nouveau cycle pour la Columbia (avec notamment Le septième voyage de Sinbad) après quelques films pour Universal.

Une curiosité mais rien d'autre.

CineScope









The Crooked Web, , 1955, Frank Lovejoy, Mari Blanchard, Richard Denning, John Mylong, Harry Lauter, Steven Ritch, Louis Merrill, Roy Gordon, Van Des Autels, Drame, Nathan Juran, cinescope, cinéma, cinéscope, CineScope, Cine Scope, film, classic, classique, classik, hollywood, critique, base de données, DVD, The Crooked Web DVD, Nathan Juran DVD, critique, The Crooked Web critique, Nathan Juran critique

CineScope.fr - © Copyright CineScope 2005 - 2018
Les critiques - Contact
CineFaniac - le cinéma sous un autre angle