La Porte du Diable [Devil's Doorway] 1950


CineScope
La Note CineScope Très bon film - CineScope
Ajoutez votre note:



Avis : La Porte du diable est l'un des premiers westerns d'Anthony Mann qui tourna la même année Winchester'73 et Les Furies. Le début des années 1950 marque donc une transition pour le réalisateur d'un cycle réussi de films noirs pour la RKO et d'autres sociétés indépendantes vers un genre qui fera son succès. Ce côté film noir se retrouve d'ailleurs dans La Porte du Diable et également le cycle de westerns Universal avec James Stewart (qui le verra interpéter des rôles plus durs)

Le thème du film est la cause indienne alors que sortait la même année La Flèche Brisée de Delmer Daves, western considéré comme le premier comme étant pro-indien.

Il est parfois difficile de croire que Robert Taylor puisse jouer un indien surtout lorsqu'on l'a vu dans La Dernière Chasse (The Last Hunt) dans un rôle opposé.
A ses côtés, deux acteurs de la MGM : Louis Calhern qui est la crapule de service comme dans Quand la ville dort (The Asphalt Jungle) notamment et Paula Raymond dont il s'agit du deuxième western, qui était présente dans Cas de conscience (Crisis) et qui se spécialisa dans la télévision. Ce dernier personnage demeure hélas un peu trop superficiel.

La photographie de John Alton (collaborateur sur plusieurs films de Mann) est appréciable.

Un film qui figure parmi les piliers du western en faveur des indiens. Son côté pessimiste explique sans doute en partie son échec en 1950.

CineScope




CineScope - Affiche - La Porte du Diable - Devil's Doorway - 1950




Devil's Doorway, La Porte du Diable, 1950, Robert Taylor, Louis Calhern, Paula Raymond, Marshall Thompson, James Mitchell, Western, Anthony Mann, cinescope, cinéma, cinéscope, CineScope, Cine Scope, film, classic, classique, classik, hollywood, critique, base de données, La Porte du Diable DVD, Devil's Doorway DVD, Anthony Mann DVD, La Porte du Diable critique, Devil's Doorway critique, Anthony Mann critique

CineScope.fr - © Copyright CineScope 2005 - 2019
Les critiques - Contact
CineFaniac - le cinéma sous un autre angle